Sélectionner une page

Un tramway nommé…avenir

Ce qui frappe en entrant dans ce tramway de Montpellier,  en ce mercredi 23 novembre 2016, ce sont les rires et les sourires. Comme si tous les voyageurs de ce « tramway nommé startup » étaient surpris de se trouver si nombreux, une complicité finalement immédiate qui facilite les rencontres. Le tramway irrigue la ville, accessible et disponible à tous, c’est exactement le parallèle  que veulent faire  les organisateurs de cet événement  avec une innovation  qui doit irriguer l’économie, accessible et disponible au plus grand nombre.

 Credit photo Sarah Oultaf

Révolution collective et  individuelle : comment aider à se transformer

Les révolutions numériques, financières et  technologiques qui frappent aujourd’hui notre société ne profitent finalement qu’à un petit nombre, les startup et leur écosystème. Les process, les outils, les réseaux ainsi créés ne peuvent rester l’apanage d’un petit nombre, sous peine d’exclure et de déclasser des millions de français, notamment ceux qui souffrent déjà le plus.

C’est la classe moyenne qui subit de plein fouet ces révolutions, avec les conséquences que l’on connait dans son comportement électoral et ses peurs,  bien réelles, soulevées  récemment lors de l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis.

Les organisateurs de cette première édition d « Un tramway nommé startup » ont voulu mettre en place un process qui permettent des rencontres, mais surtout une révolution, cette fois ci bien individuelle : aider chacun à se transformer.

De nouveaux codes de rencontres et de constructions

Les startuppers les plus emblématiques de la Métropole de Montpellier sont venus donner de leur temps, pour conseiller des créateurs d’entreprises  accompagnés par Pole Emploi. Mais aussi des entrepreneurs suivis par la CCI, ou par le Réseau Entreprendre. Un speed coaching fructueux aux dires des jeunes entrepreneurs,  qui ont trouvé des réponses précises et claires à des questions qu’ils avaient préparées à l’avance. Après un aller-retour vers le quartier de la Mosson, le tramway s’est ensuite transformé en espace de recrutement, permettant une proximité inédite, recruteurs et candidats se livrant plus rapidement et plus facilement.

Tous les voyageurs se sont ensuite retrouvés à l’Hotel de la Métropole de Montpellier,  transformé en incubateur géant permettant de continuer les rencontres,  conseils ou recrutements. Mais surtout, avec des ateliers inédits, tous tournés vers le changement, la transformation inhérente à chacun et aux organisations : travailler en collectif, faire de son banquier un allié, livrer le produit parfait, être soi même pour réussir…les moments proposés et partagés par tous les participants changeaient totalement avec ce que l’on voit habituellement dans les forums et salons dédiés à l’entrepreneuriat. Les partenaires institutionnels ont également joué le jeu et plus que cela : Pole Emploi a envoyé des demandeurs d’emplois sans que de vraies offres d’emplois soient publiées en amont, mais pour qu’ils puissent « croiser des lignes de vie », et apprendre. Les services de la Métropole de Montpellier, direction marketing en tête, ont eux même coaché des entrepreneurs, quand les accompagnants innovation chevronnés du BIC, incubateur de startup de classe internationale, donnaient de leurs temps à des créateurs d’entreprises artisanales.

« Soyons nous même le changement que nous voulons voir dans le monde »

« Toute révolution collective commence par une révolution personnelle, disait Jim Morisson, rappelle Pierre Alzingre de l’agence Visionari, organisateur de l’évènement avec l’agence Gifting Studio. Les codes changent, les occasions de rencontres aussi, et nous en avons besoin pour construire de nouvelles entreprises, qui ne sont pas contingentées dans leur domaine ou leur sensibilité. Elle doivent innover comme des startup, fédérer comme des clusters, et partager comme des entreprises sociales. Un modèle hybride fondé sur des valeurs fortes et vraies de partage par le collaboratif, de progrès par l’innovation  et surtout de  performance, inhérente à toute organisation pour survivre et se développer. »

« Soyons nous mêmes le changement que nous voulons voir dans le monde » disait Gandhi, ce tramway est alors un bon début,  à voir autant de clichés abattus, à voir autant de comportements évolués, pour la plus grande joie et l’avenir de chacun. »

Vous souhaitez être informé de la sortie d’un nouvel article Tous Entreprenants?