Sélectionner une page

           Nadia Allali

Dévouée à la réussite

Elle n’est pas avare de sourires. Elle se démène pour « ses élèves ». Elle court de son bureau aux classes jusque dans les escaliers. Nadia Allali est dévouée à son collège. Depuis trois ans, elle est principale adjointe du collège Las Cazes, à Montpellier, au cœur d’un quartier classé Zone Urbaine Sensible (ZUS). Ici, la mixité a du plomb dans l’aile… Toutes les bonnes initiatives sont donc la bienvenue pour casser les codes et valoriser chaque élève dans leur individualité. « Nous ne leur apportons pas seulement des cours dans une classe. Nous allons au-delà » explique-t-elle. Alors, lorsque l’idée d’organiser un Start’up College est née, Nadia Allali s’est, à nouveau, décarcassée pour trouver des fonds.

« L’intérêt, c’est la réussite des élèves. Ce qui m’importe, c’est de permettre à ces jeunes d’avoir de l’ambition alors que beaucoup d’entre eux n’ont pas de modèle chez eux. Ils se projettent dans l’avenir…»

La Fondation d’Auteuil a répondu à l’appel à projets et a permis le financement de l’événement. Avant le jour J, Start’up College a été présenté aux enseignants, aux parents, aux membres du conseil d’administration du collège et aux élèves. Si tous les membres de l’établissement n’étaient pas acquis à la cause de cette initiative, Nadia Allali a œuvré à la faisabilité du projet. « Il a fallu fédérer, obtenir la confiance des collègues malgré le chamboulement d’un emploi du temps bien réglé » confie-t-elle. L’argument de choc n’était pas loin :

« J’aime l’idée du « Tous Entreprenants ». Entreprendre pour sa propre vie est une notion importante qui résonne avec ce petit plus que nous cherchons à leur apporter. Évidemment, on se doute qu’ils ne deviendront pas tous chefs d’entreprise. Par contre, ils se confrontent à une problématique et trouvent ensemble une solution. Ils additionnent leurs compétences au service d’un projet commun. »

Au fil de ces journées, « on a vu certains élèves habituellement effacés se révéler. Certains ont même montré une aisance oratoire que nous ne leur connaissions pas« . Une récompense pour Nadia Allali qui remue chaque jour ciel et terre pour le bien-être de ses élèves.